Retour Accueil

Impôts 2017 sur vos revenus 2016, le nouveau barème d'imposition

Le projet de loi de finances pour 2017 prévoit une revalorisation de 0,1% des limites de revenus des tranches du barème progressif de l’impôt sur le revenu pour 2017. En revanche, le nombre de tranches d’imposition et les taux d’imposition ne bougeront pas.

Le tableau ci-contre vous indique le barème d'imposition applicable en 2017 sur vos revenus perçus en 2016.

Le fonctionnement du barème d'imposition

Le barème fiscal 2017 reproduit ci-contre est celui applicable pour une part de quotient familial. Si la composition de votre foyer vous ouvre droit à un nombre de parts supérieur, vous devez diviser votre revenu imposable par ce nombre avant de le comparer aux tranches de revenus indiqués dans le barème, pour pouvoir calculer le montant de vos impôts 2017.

A lire aussi : Comprendre le barème fiscal et les taux d’imposition »

Le calcul de votre impôt 2017

L'impôt calculé d'après ce barème est votre impôt sur le revenu brut pour une part de quotient familial. Vous devez le multiplier par votre nombre de parts pour déterminer l’impôt brut de votre foyer. Et pour connaître le montant net que vous aurez à payer au fisc en 2017, vous devez en déduire la décote à laquelle vous avez droit si vous êtes faiblement imposé, ainsi que vos réductions et crédits d'impôts si vous avez payé certaines dépenses défiscalisantes en 2016.

Le cas échéant, vous déduirez aussi de votre impôt brut la baisse d’impôt décidée par le Gouvernement pour 2017. Près de 7 millions de ménages devraient en profiter, pour un gain moyen compris entre 150 et 200 €.

A lire aussi : Le calcul de l’impôt avec le barème fiscal »

Le plafonnement du quotient familial

Le barème de l’impôt ne tient pas compte du plafonnement des effets du quotient familial auquel les familles aisées sont soumises. Ce mécanisme consiste à limiter l’économie d’impôt résultant des demi-parts de quotient familial pour charges de famille (à 1 512 € pour le calcul de l’impôt 2017 sur les revenus 2016) lorsque le foyer déclare un revenu imposable important. Le plafonnement concerne un million de foyers fiscaux environ. La grande majorité des familles avec enfants n’est pas concernée ; pour elles, le quotient familial joue à plein.

A lire aussi : A quoi sert le quotient familial ? »

Exemple :
- Une personne seule dont les revenus imposables sont de 16 000 € a un quotient familial de 16 000 € (16 000 € / 1) et se situe dans la tranche de revenu compris entre 9 710 € et 26 818 €. Son taux marginal d'imposition est de 14%.

- Un couple pacsé sans enfant (2 parts) disposant de 60 000 € de revenus imposables a un quotient familial de 30 000€ (60 000 € / 2) et se situe dans la tranche de revenu compris entre 26 818 € et 71 898 €. Son taux marginal d'imposition est de 30 %.